#FEMSmicroBlog: le 17 septembre est la Journée Internationale des Micro-organismes. Mais pourquoi le 17 septembre?

15-09-2021

Le 17 septembre c’est la Journée Internationale des Micro-organismes (International Microorganism Day). Il y a une histoire intéressante derrière cette date. Découvrez dans ce article de #FEMSmicroBlog ce que le 17 septembre a à voir avec les “petits animaux” dans l’eau du canal de Delft (Pays-Bas), les bactéries sur les dents, la correspondance avec la Royal Society de Londres, l’art microbien, et plus encore! #MicrobiologyisEverywhere

*To the original English version: #FEMSmicroBlog: 17 September is International Microorganism Day. But why 17 September?*

La microbiologie, la microscopie, la zoologie et l’étude de tout ce qui est plus petit que ce que l’on peut voir à l’œil nu, reconnaissent tous le marchand néerlandais Antonie van Leeuwenhoek (1632-1723) comme père fondateur et pionnier. Il n’avait aucune formation scientifique et peu d’éducation, mais sa curiosité était insatiable. Il a utilisé des lentilles et des microscopes faits maison de sa propre conception pour examiner en détail toutes sortes de choses quotidiennes, y compris les abeilles, les grains de poivre, les poux et les champignons. Lorsqu’en 1677, il observe l’eau du canal à l’aide de son microscope, il est étonné de voir ce qu’il appelle de minuscules animaux ou animalcules (littéralement “petits animaux”, désormais définis comme des protistes), les premiers micro-organismes jamais observés.

Bien qu’il ne soit pas le premier à utiliser un microscope, ses lentilles étaient supérieures à tout ce qui était utilisé auparavant et étaient capables de grossir les objets d’un facteur d’environ 300, ce qui lui permettait d’observer des détails aussi petits que 1,35 µm. (5-6 fois plus fort que le microscope utilisé par son contemporain, Robert Hooke).

Une réplique moderne d’un microscope van Leeuwenhoek, la petite lentille est le cercle sur la gauche.

En 1683, le dernier sujet à avoir été soumis à l’observation microscopique de van Leeuwenhoek était la plaque de ses propres dents. Ici, il a fait sa prochaine grande découverte, décrivant les différents mouvements de ces animalcules dans la plaque entre ses dents, devenant la première personne à observer des bactéries. Enquêteur assidu, il a fait des descriptions détaillées ainsi que des mesures et des illustrations de ses observations. Beaucoup d’entre elles ont pu survivre et sont étonnamment détaillées.

[…] mon travail n’a pas été poursuivi dans le but de gagner les éloges dont je jouis maintenant, mais principalement d’un désir de connaissance, que je remarque réside en moi plus que chez la plupart des autres hommes.”

— Antonie van Leeuwenhoek (1632-1723)

Van Leeuwenhoek a envoyé une lettre remplie d’observations, décrivant ce qu’il avait été la première personne à voir, à la Royal Society de Londres. Poussé par la curiosité, il espérait que des personnes tout aussi curieuses trouveraient ses observations intéressantes. Peut-être que de telles découvertes pourraient aussi lui valoir une place dans l’histoire comme l’un des pionniers du monde microscopique. Cette lettre monumentale est datée du 17 septembre, événement digne d’être commémoré.

Une des illustrations de van Leeuwenhoek, y compris le mouvement bactérien (C-D). ©Royal Society

Mais sa lettre annonçant cette découverte a causé un doute généralisé à la Royal Society et de nombreux membres ont refusé de croire à l’existence des créatures microscopiques de van Leeuwenhoek. Cependant, Robert Hooke, Conservateur des Expériences à la Royal Society, a répété l’expérience en utilisant ses propres microscopes et a pu vérifier les observations de van Leeuwenhoek et confirmer ses découvertes. Ces lettres et expériences ont toutes été publiées dans la revue Philosophical Transactions de la Royal Society.

C’est pourquoi le 17 septembre a été choisi comme jour pour célébrer l’énorme impact et la variété des micro-organismes. Pour refléter le fait que la microbiologie a été depuis le tout début un domaine collaboratif. La microbiologie a impliqué la coopération internationale, correspondance, reproductibilité des expériences, revue par les pairs et publication depuis 1683.

La Fédération des sociétés européennes de microbiologie (FEMS), l’Académie européenne de microbiologie (EAM) et la Société portugaise de microbiologie s’efforcent de faire du 17 septembre la Journée Internationale des Micro-organismes, une célébration annuelle de la microbiologie.

  • Si vous avez envie de vous joindre aux célébrations, vous pouvez en savoir plus sur le monde merveilleux et invisible des microbes via notre site web de la Journée Internationale des Micro-organismes.
  • Cette année également, la FEMS organise un concours d’art sur les microbes pour célébrer la Journée Internationale des Micro-organismes.

A propos des auteurs de ce blog

L’équipe FEMS, qui est basée à Delft avant et après la pandémie actuelle de SARS-CoV-2/COVID-19, travaille dans les coulisses pour mettre en œuvre la stratégie FEMS 2020-2024.

À propos de cette section de blog

La section #MicrobiologyIsEverywhere reconnaît que la microbiologie ne connaît pas de frontières ainsi que le fait que les microbiologistes sont partout et que notre réseau FEMS s’étend bien au-delà de l’Europe. Ce type d’article de blog accepte les contributions d’excellents blogs traduits en anglais. Les histoires régionales ayant une pertinence mondiale sont également les bienvenues.

Do you want to be a guest contributor?
The #FEMSmicroBlog welcomes external bloggers, writers and SciComm enthusiasts. Get in touch if you want to share your idea for a blog entry with us!

Back to top

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Share this news